Recettes traditionnelles

Petits pains de Sainte-Lucie (Lussekatter)

Petits pains de Sainte-Lucie (Lussekatter)

Ingrédients

  • 1 paquet de levure sèche active
  • 1/4 tasse d'eau tiède
  • 3/4 tasses de lait
  • 1/2 tasse de beurre
  • 1/2 tasse de sucre
  • 2 oeufs
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de fils de safran, finement émiettés
  • 4 tasses de farine
  • 1 oeuf pour badigeonner
  • raisins secs pour la garniture

Les directions

Dissoudre la levure dans l'eau tiède et réserver. Faire chauffer le lait et ajouter le beurre pour le faire fondre. Placer tous les ingrédients ci-dessus dans un bol à mélanger, en utilisant 2 tasses de farine. Mélanger au batteur électrique, pendant environ 3 minutes. Ajouter le reste de farine et battre avec une cuillère. Travaillez la pâte à la main en ajoutant un peu de farine pour une manipulation aisée. Lorsqu'il est lisse et brillant, mettre dans un bol et laisser lever pour doubler de volume. Démouler sur une planche farinée et façonner en Lussekatter (voir photo). Laisser lever un peu plus sur une plaque à biscuits, badigeonner d'oeuf, mettre un raisin sec dans chaque boucle et cuire au four à 450 F pendant 10 minutes.


Lussekatter alias Saint Lucia Buns

Le 13 décembre est un jour spécial pour les personnes vivant dans le nord de l'Europe : c'est la fête de Sainte-Lucie. Le jour de la Sainte-Lucie est le plus souvent célébré en Scandinavie, en particulier en Suède, avec leurs hivers longs et sombres. Le jour coïncidait autrefois avec le solstice d'hiver, le jour le plus court de l'année avant les réformes du calendrier. Le jour de Sainte-Lucie est considéré comme une fête de la lumière.

La Suède célèbre la journée avec des pâtisseries spéciales, appelées Lussekatter ou Lussebullar. Ces petits pains aux teintes de safran et légèrement sucrés sont d'un jaune vif provenant de la pâte infusée au safran et sont généralement servis pour le petit-déjeuner. Certains les décorent avec des raisins secs, d'autres avec du sucre perlé, qui ne fond pas à la cuisson, et d'autres encore laissent les brioches nature.


Recette Lussekatter (petit pain au safran suédois)

Donne 20-24 petits pains
Durée : 1h30 -2h

2 c. levure sèche active
½ tasse de beurre (1 bâton)
1 tasse de lait
½ gramme de safran
⅓ tasse de sucre
c. sel
2 ¾ tasse de farine blanche
¼ tasse de raisins secs (facultatif)
1 œuf battu

  1. Émietter la levure dans un bol à mélanger.
  2. Faire fondre le beurre dans une casserole. Verser le lait et réchauffer jusqu'à ce qu'il soit tiède, environ 37 °C/98 °F. Attention à ne pas surchauffer le lait car il tuera la levure s'il bout.
  3. Versez le liquide sur la levure et remuez pour dissoudre, puis ajoutez le sucre et le sel.
  4. Ajouter la farine dans un nouveau bol à mélanger et faire un puits. Ajouter le mélange de lait et plier jusqu'à homogénéité.
  5. Ajouter le safran et pétrir jusqu'à consistance lisse et souple mais pas trop ferme. Formez une boule et testez le rebond avec un coup de doigt. Couvrir d'un torchon pour faire lever 30-40 minutes.
  6. Façonner la pâte en saucisses de 6 pouces de long et d'une épaisseur de doigt. Laisser reposer 5 minutes. Façonner ensuite en morceaux de 12 pouces. Façonnez chaque morceau dans la lettre S, en frisant les extrémités comme des serpents. Appuyez sur quelques raisins secs comme décoration (facultatif). Couvrir et laisser lever jusqu'à ce qu'ils aient l'air légers et gonflés, environ 30 minutes.
  7. Disposer les petits pains sur des plaques beurrées ou chemisées de papier sulfurisé (papier sulfurisé).
  8. Badigeonner d'oeuf battu. Cuire au four à 225-250°C/450°F pendant 8-10 minutes.
  9. Placer sur une grille et couvrir d'un linge. Laisser refroidir.

**Cette pâte peut également être utilisée pour d'autres pains de Noël.**

Qu'est-ce que la fête de Sainte-Lucie ?

Le jour de Sainte-Lucie, parfois appelé le jour de la Sainte-Lucie ou si vous êtes suédois simplement Lucie, est une fête chrétienne célébrée dans toute la Scandinavie et l'Italie. C'est une célébration qui a commencé dans les années 1700 en l'honneur de Lucie de Syracuse qui, selon le folklore, a apporté de la nourriture aux chrétiens persécutés cachés dans les catacombes romaines. Aujourd'hui, il marque le début de la saison de Noël et symbolise la lumière du « Christ » entrant dans le monde pour les chrétiens scandinaves.

Quand est la fête de Sainte-Lucie ?

Le jour de Sainte-Lucie est célébré le 13 décembre, coïncidant avec le jour le plus court de l'année dans le calendrier moderne. Parce qu'elle s'inscrit dans la saison traditionnelle de l'Avent, la fête de Sainte-Lucie est souvent considérée comme une fête de la lumière et inaugure la saison de Noël en Scandinavie. Cette année, la fête de Sainte-Lucie aura lieu le dimanche 13 décembre 2020.

Comment la fête de Sainte-Lucie est-elle célébrée en Suède ?

Le jour de la Sainte-Lucie, les jeunes filles s'habillent en Lucie dans des robes blanches avec une ceinture rouge et une couronne d'airelles rouges et des bougies dans leurs cheveux. Les filles portent souvent des biscuits ou des petits pains au safran (lussekatter en Suède) lors de processions à travers la ville pour symboliser la nourriture que Lucia aurait apportée aux chrétiens. Le lussekatter est traditionnellement consommé au petit-déjeuner le 13 décembre, bien que de nombreux Suédois mangent également ces petits pains pendant fika, qui est la pause-café du matin et de l'après-midi qui est appréciée dans toute la région.

L'entraîneur Michelle a suggéré en plaisantant d'avoir un extincteur à proximité car, croyez-le ou non, les filles de plus de onze ans portent généralement de VRAIS bougies dans les cheveux pour la procession de Sainte-Lucie. Vous devriez aussi venir affamé.

« Les Suédois adorent un bon dîner. Ils aiment la bonne nourriture et les boissons appropriées pour accompagner chaque plat. Si quelqu'un attire votre attention et vous propose un toast, vous devriez prendre une gorgée, puis croiser son regard pendant que vous levez votre verre vers lui.

En savoir plus sur Coach Michelle

L'entraîneur Michelle a grandi au Mexique et est un locuteur natif de l'espagnol et de l'anglais. Après le lycée, elle est allée en Suède pendant un an en tant qu'étudiante d'échange et est tombée amoureuse des gens, de la culture, de tout. L'entraîneur Michelle a fréquenté le collège communautaire pendant son séjour et a appris à parler couramment le suédois. Elle reste proche de sa famille d'accueil et est revenue leur rendre visite. L'entraîneur Michelle a participé à de nombreuses traditions culturelles : a chanté dans la chorale de l'école, y compris le Messie de Haendel en suédois à Noël, a dansé autour du MayPole et a même fait un tour à vélo de deux semaines tout autour du lac Vättern, le deuxième plus grand lac de Suède, avec ses amis suédois. Elle enseigne actuellement l'anglais et l'espagnol pour Rosetta Stone.


Petits pains au safran Lucia

Lussekatter (Les brioches au safran de Lucia) se dégustent tout au long de l'Avent et surtout le 13 décembre pour fêter Lucie (le saint patron de la lumière). Les célébrations sont l'un des moments forts du calendrier suédois et la procession de Sainte-Lucie est vraiment magique, alors essayez d'en voir une si vous le pouvez.

Chaque petit pain est en forme de S, qui est censé ressembler à un chat recroquevillé, puis deux raisins secs sont ajoutés pour représenter les yeux. Personne ne connaît avec certitude les origines de la forme et le lien avec Sainte-Lucie, mais il semble probable qu'ils s'appelaient à l'origine djävulskatter (les chats du diable). C'est très étrange. Je pense que c'est juste une autre excuse pour une célébration.

Vous trouverez ci-dessous trois recettes :
1. Utiliser un batteur sur socle, comme un kMix ou un KitchenAid,
2. Utiliser du beurre fondu (cette méthode est plus facile si vous faites la pâte à la main),
3. Utiliser du Quark et du beurre (c'est une recette moins grasse).

Quelle que soit la recette que vous choisissez, je vous recommande d'en préparer pour le petit-déjeuner chaque dimanche de l'Avent. John Duxbury

Résumé


Ci-dessus : petit lussekatter pour un glögg fête

• Pour un glögg fête où je sers beaucoup de bouchées ainsi que lussekatter Je fais des petits pains en divisant la pâte en 24 morceaux.
• Pour un peu plus de saveur, ajoutez une demi-cuillère à café de cardamome moulue à la farine. Bien que la cardamome n'ait pas été traditionnellement ajoutée à lussekatter, de nos jours, de nombreux boulangers suédois en ajoutent un peu pour rehausser la saveur des petits pains.
• Les pains au safran pouvant très facilement sécher, sortez-les du four dès qu'ils ont la bonne couleur, placez-les sur une grille et couvrez-les d'un linge.
Lussekatter sont meilleurs lorsqu'ils sont fraîchement cuits, alors pour un vrai petit-déjeuner, préparez les petits pains la veille, couvrez-les de film alimentaire et conservez-les au réfrigérateur pendant la nuit.
• Congelez toujours les pains dès qu'ils sont froids et ne décongelez que ce que vous utiliserez le jour même.
Lussekatter sont meilleurs servis légèrement tièdes. Si nécessaire, ils peuvent être réchauffés au micro-ondes pendant environ 30 secondes à température moyenne.

Recette 1 : à l'aide d'un batteur sur socle

Cette recette produit une belle lumière et du beurre lussekatter. Comme la pâte est très humide, il est assez difficile d'utiliser cette recette si vous faites la pâte à la main.

Ingrédients

0,4 g (½ cuillère à café) fils de safran, 1 paquet
3 grammes (½ cuillère à café) sel de mer
½ cuillère à soupe Vodka
36 raisins secs
300 ml (1¼ tasses) Le Lait
1 gros œuf, légèrement battu
500+g (4+ tasses) farine blanche (à pain) forte
100g 7 cuillères à soupe sucre en poudre (superfin)
7 grammes (1½ cuillère à café) "action rapide" séché levure, 1 paquet
90g 6 cuillères à soupe beurre non salé (doux), ramolli et coupé en petits cubes

Méthode

1. Placez les fils de safran dans un mortier avec le sel et broyez avec le pilon jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Verser sur la vodka et laisser reposer au moins 30 minutes.

2. Placez les raisins secs dans un bol, versez de l'eau chaude dessus et laissez-les jusqu'à ce que vous en ayez besoin.

3. Chauffer le lait jusqu'à ce qu'il soit chaud, entre 35 °C et 40 °C (95 °F à 105 °F).

4. Tamisez 500 g (4 tasses) de farine dans le bol du batteur sur socle. Incorporer le sucre.

5. Ajouter la levure et mélanger avec une cuillère.

6. Montez le crochet pétrisseur sur votre batteur sur socle et avec la machine fonctionnant au minimum, ajoutez lentement le lait, le safran, le sel, la vodka et la moitié de l'œuf battu, en réservant le reste de l'œuf pour le glaçage.

7. Lorsque tout le lait a été ajouté, augmentez la vitesse à 2 (kMix) ou 3 (KitchenAid) et ajoutez lentement le beurre ramolli, un cube à la fois. Faites-le très lentement, en prenant environ 3 minutes. Si le mélange semble trop humide, ajoutez quelques cuillères à soupe de farine.

8. Continuez à pétrir à la vitesse 2 ou 3, en ajoutant lentement de la farine supplémentaire, une cuillère à soupe à la fois, jusqu'à obtention d'une belle pâte molle. L'idée est d'ajouter le moins de farine possible jusqu'à ce que la pâte soit encore un peu collante au toucher, mais ne colle pas complètement à vos mains lorsque vous la manipulez. La quantité exacte à ajouter varie, mais vous devrez normalement ajouter 3 ou 4 cuillères à soupe de farine. Une fois que vous avez ajouté suffisamment de farine, continuez à pétrir pendant encore 2 ou 3 minutes.

9. Versez la pâte sur une surface légèrement farinée et formez une boule. Nettoyer le bol et remettre la pâte dans le bol. Couvrir d'un film alimentaire (film plastique), d'un bonnet de douche ou d'un chiffon et laisser reposer dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air pendant environ une heure ou jusqu'à ce qu'il ait doublé de volume.

10. Versez la pâte sur une surface légèrement farinée et renversez-la plusieurs fois. Divisez en 16 morceaux, entre 65 et 70 g chacun si vous pesez.*

11. À l'aide de vos doigts, étalez chaque morceau de manière à ce qu'il mesure environ 30 cm (12") de long et enroulez-le en forme de S serré. Placez chaque morceau sur une plaque à pâtisserie tapissée ou graissée, couvrez sans serrer et laissez reposer environ 30 minutes jusqu'à ce qu'ils doublent de volume. taille à nouveau.

12. Préchauffer le four à 220 °C (425 °F, gaz 7, ventilateur 190 °C).

13. Badigeonner les petits pains avec l'œuf battu, ajouter un raisin sec au centre de chacun des deux rouleaux. Cuire au four pendant 8 à 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

14. Transférer sur une grille, couvrir et laisser refroidir.

Recette 2 : utiliser du beurre fondu

Si vous n'avez pas de batteur sur socle, je vous recommande cette méthode. En faisant fondre le beurre, il est beaucoup plus facile de rassembler la pâte. Si vous le souhaitez, vous pouvez pétrir un peu plus de beurre ramolli lors de l'étape 8.

Ingrédients

0,4 g (½ cuillère à café) fils de safran, 1 paquet
3 grammes (½ cuillère à café) sel de mer
½ cuillère à soupe Vodka
36 raisins secs
250 ml (1 tasse) Le Lait
75g beurre non salé (doux)
450g (3½ tasses) farine (à pain) forte
65 grammes (4½ cuillères à soupe) sucre en poudre (superfin)
1 cuillère à café levure chimique
7 grammes "action rapide" séché levure, 1 paquet
1 œuf, légèrement battu pour glacer

Méthode

1. Placer les fils de safran dans un mortier avec le sel et broyer avec le pilon jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Verser sur la vodka et laisser reposer au moins 30 minutes.

2. Placez les raisins secs dans un bol, versez de l'eau chaude dessus et laissez-les jusqu'à ce que vous en ayez besoin.

3. Chauffer le lait jusqu'à ce qu'il soit chaud, entre 35 °C et 40 °C (95 °F à 105 °F).

4. Faire fondre le beurre séparément, laisser refroidir légèrement puis incorporer au mélange de lait.

5. Tamisez la farine dans un bol. Ajouter le sucre et la levure chimique. Mélanger avec une cuillère.

6. Ajouter la levure et mélanger avec une cuillère.

7. Incorporer le safran, le sel, la vodka et le mélange de lait. Rassembler pour former une pâte.

8. Pétrir la pâte sur une surface farinée pendant 5 à 10 minutes jusqu'à ce qu'elle soit lisse et élastique. Remettez la pâte dans le bol et couvrez d'un film alimentaire (film alimentaire), d'un bonnet de douche ou d'un torchon et laissez reposer dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air pendant environ une heure ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.

9. Déposez la pâte sur une surface farinée et frappez une ou deux fois pour la renverser. Divisez en environ 16 morceaux de taille égale, d'environ 65 g chacun si vous pesez.

10. Avec vos doigts, déroulez chaque morceau de manière à ce qu'il mesure environ 30 cm (12”) de long, aussi épais que votre doigt et enroulez-le en forme de S serré. Placer chacun sur une plaque à pâtisserie tapissée ou graissée. Couvrir sans serrer et laisser reposer environ 30 minutes jusqu'à ce qu'il double à nouveau de volume.

11. Préchauffer le four à 220 °C (425 °F, gaz 7, ventilateur 190 °C).

12. Badigeonner les petits pains avec l'œuf battu, ajouter un raisin sec au centre de chacun des deux rouleaux. Cuire au four pendant 8 à 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

13. Transférer sur une grille, couvrir d'un linge et laisser refroidir.

Recette 3 : utiliser Quark

Les Suédois utilisent souvent Kvarg (Quark), un fromage faible en gras, lors de la fabrication lussekatter. Il réduit la teneur en matières grasses des petits pains tout en les gardant légers et aérés.

Ingrédients

0,4 g (½ cuillère à café) Safran fils, 1 paquet
3 grammes (½ cuillère à café) sel de mer
½ cuillère à soupe Vodka
36 raisins secs
180 ml (¾ tasse) Le Lait
500+g (4+ tasses) farine (à pain) forte
55 grammes (¼ tasse) sucre en poudre (superfin)
7 grammes (1½ cuillère à café) "action rapide" séché levure
55 grammes (¼ tasse) beurre non salé (doux), ramolli
60g (¼ tasse) Quark fromage (ou crème sure)
2 gros œufs, légèrement battus

Méthode

1. Placer les fils de safran dans un mortier avec le sel et broyer avec le pilon jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Verser sur la vodka et laisser reposer au moins 30 minutes.

2. Placez les raisins secs dans un bol, versez de l'eau chaude dessus et laissez-les jusqu'à ce que vous en ayez besoin.

3. Chauffer le lait jusqu'à ce qu'il soit chaud, entre 35 °C et 40 °C (95 °F à 105 °F).

4. Tamisez 500 g (4 tasses) de farine dans un bol. Incorporer le sucre.

5. Ajouter la levure et mélanger avec une cuillère.

6. Faire un puits au centre et ajouter le safran, la vodka, le sel, le lait, le beurre, le Quark et la plupart des œufs battus, en réservant un peu pour le glaçage des petits pains. (Ou utilisez un autre petit œuf pour le glaçage). Mélanger les ingrédients avec une grande cuillère jusqu'à ce qu'ils soient bien incorporés.

8. Pétrir la pâte lentement en ajoutant de la farine supplémentaire une cuillère à soupe à la fois si nécessaire. L'idée est d'ajouter le moins de farine possible jusqu'à ce que la pâte soit encore un peu collante au toucher, mais ne colle pas complètement à vos mains lorsque vous la manipulez. Une fois que vous avez ajouté suffisamment de farine, continuez à pétrir pendant quelques minutes jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique.

9. Versez la pâte sur une surface légèrement farinée et formez une boule. Nettoyer le bol et remettre la pâte dans le bol. Couvrir d'un film alimentaire (film plastique), d'un bonnet de douche ou d'un chiffon et laisser reposer dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air pendant environ une heure ou jusqu'à ce qu'il ait doublé de volume.

10. Versez la pâte sur une surface légèrement farinée et renversez-la plusieurs fois. Divisez en 16 morceaux, entre 65 et 70 g chacun si vous pesez.

11. À l'aide de vos doigts, étalez chaque morceau de manière à ce qu'il mesure environ 30 cm (12") de long et enroulez-le en forme de S serré. Placez chaque morceau sur une plaque à pâtisserie tapissée ou graissée, couvrez sans serrer et laissez reposer environ 30 minutes jusqu'à ce qu'ils doublent de volume. taille à nouveau.

12. Préchauffer le four à 220 °C (425 °F, gaz 7, ventilateur 190 °C).

13. Badigeonner les petits pains avec l'œuf battu, ajouter un raisin sec au centre de chacun des deux rouleaux. Cuire au four pendant 8 à 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

14. Transférer sur une grille, couvrir d'un linge et laisser refroidir.

Cuisine suédoise .com est géré par une société à but non lucratif créée pour aider les anglophones du monde entier qui souhaitent en savoir plus sur la cuisine suédoise. Si vous aimez le site, aidez-nous à le promouvoir et à faire découvrir la cuisine suédoise à un plus grand public en nous suivant sur :


J'aimerais entendre ce que vous avez pensé de cette recette, soit dans la section commentaire ci-dessous, soit en me taguant @thegingerwithspice sur Instagram. Et n'oubliez pas de Épinglez-le pour plus tard!

Afin de maintenir le blog opérationnel, cet article contient des liens d'affiliation, ce sera sans frais supplémentaires pour vous, veuillez lire le divulgation pour plus d'informations.


Barre latérale principale

Rencontrez Karen

Croeso ! Je suis Karen, c'est ravi de vous voir ici. Je suis né en Afrique du Sud, mais j'ai vécu partout dans le monde, appelant dernièrement North Yorkshire ma maison où j'ai vécu pendant de nombreuses années avant de déménager dans le sud-ouest de la France, même si je vis maintenant dans le nord du Pays de Galles dans une ancienne école reconvertie sur le bord du parc national de Snowdonia. Je suis un écrivain indépendant sur la gastronomie et les voyages, ainsi qu'un styliste culinaire et un développeur de recettes, passionné par l'art, les voyages, les livres, la photographie, la cuisine de saison et surtout le fromage et le vin. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur mon travail ou sur ma commande. Lire la suite…

Poursuivre

Acheter mon livre & torchons

Né de son blog éponyme primé, ce livre contient 160 recettes uniques, toutes magnifiquement photographiées par l'auteur. Ils mettent en valeur l'ampleur et la profondeur de son voyage. Karen a vécu et voyagé partout dans le monde et a apporté certaines de ses recettes, expériences et souvenirs préférés à partager ici avec ses lecteurs. Achetez mon livre ICI

Jetez un œil à mon livre

Abonnez-vous maintenant pour recevoir mon livre électronique GRATUIT de 47 pages contenant 9 recettes complètes de mon livre !


Petits pains au safran de Sainte-Lucie (lussekatter)

Alors que le lussekatter est traditionnellement consommé le jour de la Sainte-Lucie en décembre, nous pensons que ces petits pains au beurre et au safran font de fantastiques friandises toute l'année.

Préparation

Cuisson

Niveau de compétence

Ingrédients

  • 200g beurre non salé, plus extra, pour servir
  • 450 ml Le Lait
  • 50 grammes levure fraîche (voir Note), finement émiettée
  • 1 œuf, plus 1 supplémentaire, légèrement battu, pour badigeonner
  • 165 grammes (¾ tasse) de sucre en poudre
  • c. fils de safran, finement hachés
  • 900 grammes (6 tasses) de farine ordinaire
  • 64 (environ 85 g) de raisins secs

Notes du cuisinier

Les températures du four sont conventionnelles si vous utilisez un ventilateur forcé (convection), réduisez la température de 20˚C. | Nous utilisons des cuillères à soupe et des tasses australiennes : 1 cuillère à café équivaut à 5 ml 1 cuillère à soupe équivaut à 20 ml 1 tasse équivaut à 250 ml. | Toutes les herbes sont fraîches (sauf indication contraire) et les tasses sont légèrement emballées. | Tous les légumes sont de taille moyenne et pelés, sauf indication contraire. | Tous les œufs pèsent de 55 à 60 g, sauf indication contraire.

Instructions

Temps de preuve 1 heure et 25 minutes

Match de boisson Cidre à l'orange et au gingembre Rekorderlig, Suède (500 ml, 8 $)

Faire fondre le beurre dans une casserole à feu moyen. Ajouter le lait et chauffer jusqu'à ce qu'il soit tiède.

Verser le mélange dans un grand bol et ajouter la levure en remuant pour la dissoudre. Ajouter l'oeuf, le sucre, le safran et 1 cuillère à café de sel. Ajouter graduellement la farine, en remuant constamment, jusqu'à ce que le mélange forme une pâte lisse qui se détache du côté du bol, ne vous inquiétez pas si la pâte est collante. Couvrir le bol d'un torchon propre et laisser lever dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air pendant 45 minutes ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.

Dégazer la pâte et pétrir sur une surface de travail légèrement farinée pendant 30 secondes ou jusqu'à ce qu'elle soit lisse. Divisez en 4, puis divisez chaque morceau en 8. Façonnez chaque morceau en une longueur de 20 cm, puis formez un S, en rentrant les extrémités dans la pâte pour former un 8 et en appuyant pour joindre. Placer sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé, couvrir d'un torchon et laisser reposer dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air pendant encore 40 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit légèrement levé.

Préchauffer le four à 200°C. Placer un raisin sec dans chaque cercle créé par la forme 8, puis badigeonner d'œuf battu. Cuire les pains au four pendant 10 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Servir chaud avec du beurre.


Livre de cuisine du nord de la cuisine sauvage

Jour de Sainte-Lucie, luciadagen, tombe le 13 décembre et est célébrée dans toute la Scandinavie. En Norvège, la journée est célébrée par une procession de bougies dans les jardins d'enfants et les écoles, dirigée par l'un des enfants déguisé en Lucia en robe blanche avec une couronne et une bougie sur la tête. Les autres enfants suivent, vêtus également de robes blanches et chantant la chanson « Santa Lucia ».

Au fur et à mesure que la procession avance, les enfants distribuent des petits pains au safran pour symboliser la lumière du christianisme dans les ténèbres du monde. Ces petits pains au safran sont une coutume suédoise qui est devenue une tradition de pâtisserie permanente pendant la période des fêtes et mène à Noël.

Il y a beaucoup de pensées sur les origines de cette célébration. On pense que Sainte-Lucie est basée sur le martyr du 3ème siècle, ainsi que sur le Nordique Lussi, et peut-être un ange vêtu de blanc et un ramasseur de lumière au Moyen Âge, et les Allemands Christkindchen (Christkind) – une fille vêtue de blanc avec une couronne en papier et des bougies de cire allumées sur la tête. Dans certaines régions d'Allemagne, elle se promenait et distribuait des cadeaux de Noël aux enfants, seule ou avec Saint-Nicolas. Selon la légende de Sainte-Lucie la martyre, elle apportait de la nourriture aux chrétiens cachés dans les catacombes en utilisant une couronne de bougies au sommet de sa tête pour éclairer le chemin et lui permettre de transporter autant de nourriture que possible. La fête de la Sainte-Lucie, qui coïncidait autrefois avec le solstice d'hiver, est devenue une fête chrétienne de la lumière et est considérée comme un événement marquant l'arrivée de Noël. On dit que célébrer de manière éclatante le jour de Sainte-Lucie aidera à traverser les longues journées d'hiver avec suffisamment de lumière.

Autrefois, il était de tradition de donner un petit quelque chose d'extra bon – un "lussebit” – au bétail pour les protéger contre toute puissance maléfique à l'extérieur pendant la nuit de la célébration, le lussinatt. Cette nuit était associée à beaucoup de superstition et appelée la longue nuit car on pensait qu'il s'agissait du solstice d'hiver. Selon la croyance ancienne, toutes sortes de forces du mal se déchaînaient alors que la lumière et les ténèbres se battaient pour le pouvoir. Le Lussi, une femme/troll mythique aux traits maléfiques qui sortirait cette nuit-là, était une histoire racontée pour effrayer les enfants et les garder à l'intérieur.

Finalement, les gens ont introduit un petit-déjeuner spécial supplémentaire le jour de la Sainte-Lucie. Au XIXe siècle, dans l'ouest de la Suède, les jeunes femmes des grandes fermes s'habillaient en ange avec une couronne de bougies dans les cheveux et servaient le petit-déjeuner avant le lever du soleil. On pense que c'est là que l'origine de lussekatter, les petits pains au safran, est venu à être. Cependant, une autre théorie est que l'ancien nom suédois des petits pains, döfvelskatt ou "chat du diable" (ce qui peut expliquer le nom norvégien de lussekatter), est liée à une pratique du 17 e siècle en Allemagne. Là, on croyait que le diable, sous la forme d'un chat, donnerait des coups aux mauvais enfants, tandis qu'une figure du Christ, sous la forme d'un enfant, distribuerait des petits pains sucrés à tous les gentils. Pour éloigner le diable, les petits pains sucrés ont été colorés avec des épices au safran jaune lumineux.

Une autre idée derrière l'ajout de safran est de symboliser le soleil et la lumière. Ils sont façonnés sous diverses formes, mais la forme traditionnelle en spirale «S» est un ancien symbole du soleil et de la vie. Il est de tradition aujourd'hui d'orner chacun d'eux avec un ou deux raisins secs.

Quelles que soient et pourraient être les racines de Sainte-Lucie, aujourd'hui, cela reste une célébration inébranlable de la découverte de la lumière dans l'obscurité et du partage de cette lumière avec des petits pains au safran chauds et doux.

Petits pains au safran de Sainte-Lucie (Lussekatter)

  • 2/3 tasse (150 g) de beurre
  • 2 tasses plus 1 cuillère à soupe plus 1 cuillère à café (5 dl) de lait
  • 2 onces (50 g) de levure fraîche ou 2/3 onces (17 g) de levure sèche active
  • ¼ cuillère à café (0,5 g) de safran moulu ou de fils de safran, légèrement écrasés
  • ¾ tasse (150 g) de sucre granulé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 gros oeufs
  • 7 ½ tasses (900 g) de farine tout usage, plus si nécessaire
  • Raisins secs, pour la décoration
  • Oeuf, pour la dorure

Dans une casserole moyenne à feu moyen, faire fondre le beurre. Incorporer le lait, la levure et le safran et retirer du feu. Ajouter le sucre et mélanger. Incorporer les 2 œufs et verser le mélange dans un grand bol. Ajouter la farine et le sel et mélanger pour former une pâte collante. Retournez-le sur une surface légèrement farinée et pétrissez jusqu'à consistance lisse et élastique, environ 5-10 minutes. Couvrir d'un torchon et laisser reposer 45 minutes ou jusqu'à ce qu'il ait doublé de volume.

Divisez la pâte en 14 portions égales environ. En travaillant avec un morceau de pâte à la fois, roulez en un brin, enroulez une extrémité au milieu et roulez l'autre extrémité dans le côté opposé, en formant un S (voir les photos pour l'inspiration). Vous pouvez également les façonner comme vous le souhaitez. Placer les petits pains sur deux grandes plaques à pâtisserie tapissées de papier sulfurisé. Laisser reposer les petits pains, recouverts d'un torchon, pendant encore 15 à 20 minutes, jusqu'à ce qu'ils aient doublé.

Préchauffer le four à 400°F / 200°C. Décorez les pains aux raisins secs. Dans un petit bol, fouetter l'œuf pour la dorure et, à l'aide d'un pinceau à poils doux, badigeonner légèrement l'œuf sur la pâte.

Cuire les petits pains, une plaque à la fois, pendant 10-12 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Vous aurez envie de manger ces petits pains le jour où ils sont encore frais ou peut-être le lendemain. Utilisez les restes qui se sont éventés pour faire un pudding au pain.


Petits pains au safran de Sainte-Lucie | Lussekatter #BBB

Les petits pains au safran de Sainte-Lucie, également connus sous le nom de Lussekatter, sont des petits pains à la levure légers et légèrement sucrés aromatisés au safran et parsemés de groseilles ou de raisins secs.

Judy of Judy's Gross Eats est la cuisine hôte ce mois-ci pour les Bread Baking Babes et elle a choisi un pain de fête qui illuminerait les jours sombres.

La fête de Sainte-Lucie est célébrée le plus souvent en Italie et en Scandinavie. En Scandinavie, il tombe le 13 décembre, considéré comme le jour le plus court de l'année (calendrier julien). Lucia signifie lumière et le safran donne la couleur de la lumière. Dans la tradition suédoise, les jeunes filles portent une couronne de bougies et réveillent leurs familles en portant des Lussekatter, des petits pains au levain sucrés spéciaux parfumés au safran et parsemés de groseilles ou de raisins secs. On dit que la forme ressemble à la boucle de la queue d'un chat.

Judy a recherché un certain nombre de recettes, toutes avec de légères variations. Certains ont ajouté des fruits secs à la pâte, d'autres ont simplement utilisé les fruits comme décoration. Certains ont ajouté de la cardamome avec le safran, d'autres ont dit "pas question" que la cardamome ait été utilisée. Il y avait des variations dans la quantité de safran utilisée. Il y avait des alternatives au safran, comme le curcuma. Certains ont ajouté le safran directement à la pâte, d'autres l'ont trempé dans du lait chaud ou du rhum (si vous voulez un coup de pied supplémentaire !), ou l'ont écrasé au préalable.

Selon Judy, cette recette particulière demande la moindre quantité de sucre, suffisamment pour ajouter de la saveur et de la texture, mais pas tellement que les petits pains sont trop sucrés ou denses. Je pensais que c'était un bon compromis. Juste un soupçon de douceur.

J'ai façonné le mien dans la forme traditionnelle “S” mais au lieu d'incorporer des raisins secs ou des groseilles, j'ai utilisé des canneberges séchées, et parce que j'aime la cardamome, je l'ai également ajoutée. J'ai apprécié ces petits pains légèrement épicés chauds sans rien étaler dessus, mais je pense qu'ils auraient aussi bon goût avec de la confiture ou simplement du beurre.


Lussekatter, brioches de Sainte-Lucie

Aujourd'hui, comme il ne pouvait en être autrement, je vous propose une nouvelle recette de Noël (recette de Noël ? uy c'est bizarre, non ?). Eh bien, nous avons des rendez-vous et cette saison a tellement de choses à apprécier que moins nous en manquons, mieux c'est. Pour voir l'élaboration d'aujourd'hui, nous irons dans les pays scandinaves, en particulier en Suède, d'où ces Petits pains Lussekatter ou Sainte-Lucie sont typiques.

Saffransbullar ou les petits pains au safran sont des bonbons suédois qui sont traditionnellement consommés jusqu'à Noël. 13 décembre, jour de Sainte-Lucie (Luciadagen), un festival important en Suède.

Ces petits pains reçoivent de nombreux noms pour lesquels on est sûr d'en reconnaître certains :

  • Lussebulle
  • Petits pains de Sainte-Lucie
  • Julkuse
  • Ou comme ils les appelaient Dövelskatto Dyvelkatt, (Colombe signifiait à l'origine diable)

Origine du Lussekatter.

L'histoire raconte une interprétation dans laquelle elle partage que la tradition de consommation de ces petits pains au safran est née en 1600 en Allemagne.

Selon la légende, il est dit que le diable ressemblait à un chat et avait l'habitude de se déplacer parmi les enfants afin de faire le mal parmi eux. Jésus, qui ressemblait à un enfant, distribua ces petits pains dorés à ceux qui étaient bons et réussit ainsi à les protéger et à leur éloigner le mal.

Les petits pains étaient parfumés au safran car leur couleur faisait penser à la lumière du soleil, une condition qui éloignerait le mal et les ténèbres. On pense qu'il existe un lien entre le nom Lucia et Lucifer en raison de leur similitude phonétique.

Comment faire des petits pains de Sainte-Lucie.

Il existe de nombreuses façons de les façonner, la plus courante est julgalten, le plus traditionnel et reconnaissable par nous tous sous la forme de –S. Un autre moyen très courant est deux -S croisés comme une croix, elles sont appelées lana wagon, julvagne o julkors. Les formes les plus courantes proviennent du motif de bijoux et de photographies du nord de l'Europe remontant à l'âge du bronze. D'autres formes que nous pouvons trouver sont Pojke, Gullvagn, Lilja.

Avant la cuisson, ils sont badigeonnés d'œuf battu et généralement décorés de raisins secs, bien que l'on puisse également trouver des cerises ou des canneberges séchées, du sucre perlé et des amandes.

Le safran, une épice précieuse.

Tout le monde ne pouvait pas profiter de ces petits pains dorés. Le safran est l'un des épices les plus chères et seuls les puissants pouvaient se le permettre. Les provinces environnantes Lac Mälaren dans Östergötland et Gotland consommé la plupart d'entre eux à la fin des années 1600. A partir de 1800, la consommation de ces petits pains a commencé à se développer dans tout le pays.

Aujourd'hui, la plupart des brioches que nous trouvons disponibles sur le marché sont faites avec colorants alimentaires qui donnent cette teinte caractéristique car l'utilisation de telles quantités de safran dans les bonbons serait très coûteuse. A la fin de la Première Guerre mondiale, lorsque la pénurie de safran obligea les boulangers à trouver des alternatives à cet ingrédient, d'autres colorants étaient déjà utilisés pour ce type d'élaboration.

La figure de Sainte-Lucie joue un rôle important en Suède.

Sainte-Lucie était le porteur de lumière dans les hivers sombres, laissant place à l'esprit de Noël. Né à Syracuse, en Sicile, en l'an 283 et mort en l'an 304 après JC.

La manière dont ce saint est venu en Suède et dans une partie de la Finlande est inconnue, ainsi que la manière dont ils se sont appropriés cette tradition. Au Moyen Âge, elle était célébrée au début de la saison de l'Avent, et Stockholm a commencé à suivre formellement cette tradition.

Sainte Lucie, éduquée dans la foi chrétienne, consacra sa vie à Dieu et fit vœu de virginité. Sa mère malade l'a confiée à un jeune païen et elle l'a persuadée de se débarrasser de cet engagement. Il lui a demandé de prier sur la tombe de “Agueda de Catane” pour guérir sa maladie. La mère a guéri et Lucia lui a demandé de la libérer de l'engagement.

Son prétendant l'accusa d'être chrétienne à l'époque de l'empereur Dioclétien et ordonna qu'elle soit sacrifiée aux dieux. Elle a été accusée de sorcellerie après plusieurs tortures et lorsqu'elle s'en est échappée indemne, elle a été accusée de sorcellerie et donc condamnée à mourir au feu de joie. On dit qu'elle a survécu à l'incendie et que ses yeux ont été endommagés, bien qu'elle ait encore vu. Elle a finalement été exécutée.

Selon la tradition, son histoire a été divulguée dans toute la Sicile, consacrant sa virginité au martyre.

Elle est la patronne de la vue en raison de la légende selon laquelle lorsque Lucia était au tribunal, sans yeux, elle continuait à voir. Elle est aussi la patronne des pauvres, des aveugles, des malades et de certaines villes de Syracuse, Venise et Pierre du Mont.

Étant donné que sa mort coïncidait avec le solstice d'hiver et que le nom de la sainte signifie «celui qui porte la lumière», cela expliquerait la légende ultérieure sur ses yeux.

La réalité entre Lucia et la tradition suédoise.

Malgré ce que l'on croit, la célébration de la fête de Sainte-Lucie sera célébrée en Suède le 13 décembre, n'a rien à voir avec elle. La seule chose qu'ils ont en commun est le nom.

Le 13 décembre a une erreur dans le calendrier julien, 365,25 jours. Au début, cela semble un peu déphasé, mais 128 ans plus tard, cette erreur est devenue 1 jour complet et jusqu'à 1300, l'erreur était déphasée pendant près de 2 semaines.

À l'origine, le solstice d'hiver était le 25 décembre, d'où la fête de Noël ce jour-là, mais au Moyen Âge, c'était vers le 13 décembre. C'était donc la nuit la plus longue de l'année à l'époque. Un calendrier datant de 1702 précisé le 13 décembre : La nuit la plus longue où commence l'hiver froid“.

On croyait que pendant cette nuit le mal était présent toute la nuit. C'est pourquoi, selon Folktron (croyances populaires), on pense que c'était dangereux et que les gens restaient éveillés. En Allemagne, il y avait une tradition d'habiller une fille en “Christkindlein“, l'enfant Jésus, qui représentait la gloire. Cette tradition est venue en Suède, mais au lieu d'une fille, c'était une femme vêtue de blanc avec des bougies dans les cheveux.

Tradition.

Le geste de Sainte-Lucie donne aux enfants de chaque maison la possibilité de prendre soin et d'aider les autres. Les parents racontent à leurs enfants comment Lucia s'est occupée des orphelins, des pèlerins et des veuves, leur montrant qu'ils doivent s'occuper de tous ceux qui sont malades ou seuls. En fait, les écoles suédoises organisent des voyages avec les enfants pour visiter les hôpitaux, les orphelinats et les maisons de retraite pendant ces jours.

The tradition is that the eldest daughter of each household wakes up singing to her family and accompanies them to the well-stocked breakfast table, wearing a candlelight crown marking the beginning of Christmas.

Today, children also have the same opportunity to participate in this celebration by serving breakfast to their parents, a good cup of coffee accompanied by ginger biscuits and saffron buns.

On this day, the young Swedes participate and celebrate “Lucia’s procession” (Luciatåg).

In this procession a girl represents Lucia and wears an attire consisting of a white tunic, red sash and a wreath of wire covered with blueberry leaves and 7 lit candles. It is accompanied by other maidens dressed in white with candles and the children are known for dressing as Magicians or Stars or even “gingerbread men” (pepparkaksgubbar) ou alors Tomte (Scandinavian goblins, Swedish/Norwegian version of Santa Claus).

These buns are present in Swedish households during these days along with gingerbread, and are usually accompanied by some coffee or Gløgg (spiced wine).

La fête de Luciadagen involves many traditions.

Some of them are very old, in which they say that this day sets the moment when it is not possible to shear, spin or weave, since Christmas presents must already be prepared. The cookies to be taken during the holidays should be ready and the candles that will decorate the tables should be stored somewhere special.

Some of them consume lutfisk, a traditional Christmas fish made from dried white fish and caustic soda, claiming that to be in its exact point it should be buried in beech ashes the day before Saint Lucia. The latter tradition may be due to the fact that birch ash is used instead of soda in Finland, making the treatment less aggressive.

According to their tradition, Christmas does not begin until everyone eats saffransbullar et pepparkakor.

Our elaboration.

If there’s one thing I like to do is get to know the traditions of different parts of the world. On this occasion we will open the doors to St. Lucia buns, Lussekatt ou alors Lussekatter (in plural), which means “cats of Lucia“. It is customary to accompany them with Gløgg, hot spicy wine, which if you have not tasted it, I recommend you to do so.

These are the three shapes that we will carry out:

  • Julgalten, the most traditional. The ends are rolled up simulating an -S and in the center of each spiral is placed a raisin.
  • Julkors, Christmas cross. Deux julgalten are shaped and joined together in the centre to form a cross. The spirals at each end are “looked at each other”.
  • Gullvagm, Christmas cross. Deux julgalten are shaped and joined together in the centre to form a cross. Spirals don’t look at each other.

Ingredients for 12-16 pieces

  • FOR THE DOUGH:
    • 22,2 oz (630 g) bread flour
    • 10,5 oz (300 g) whole milk
    • 2 gros oeufs
    • 4,25 oz (120 g) sugar
    • 3,5 oz (100 g) unsalted butter at room temperature
    • 0,17 oz (5 g) dry yeast
    • 0,025 oz (0,7 g) saffron (I recommend using half powder and half in strands)
    • 12 cardamom seeds
    • 0,25 oz (7 g) salt

    FOR DECORATE:

    • 1 large egg for brush + 1/2 Tbsp whole milk +pinch of salt
    • 32 raisins
    • pearled sugar

    Instructions

    FIRST DAY

    Make lussekatter dough.
    1. In a mortar, add the cardamom pods and mash. Remove the shells.
    2. Incorporate the saffron strands and grind together with the cardamom. In this way we moisten the seeds and reduce the strands to small pieces. Mettre de côté.
    3. In a large bowl add the flour together with the reserved spices, the saffron powder and part of the milk. Mélanger.
    4. Dilute dry yeast in the small amount of milk we have reserved. Mettre de côté.
    5. Stir in the eggs one by one, mix them with a scraper.
    6. Start mixing the butter and sugar. We will do it little by little and alternating both ingredients.
    7. Add a small amount of butter, mix with both hands to amalgamate the ingredients. We integrate a little sugar and carry out the same process. Repeat until the ingredients are completely integrated.
    8. Add salt and mix again.
    9. Finally, add the yeast diluted in milk and mix again until a more or less homogeneous dough is obtained.
    10. Dump the dough on a clean surface and knead until a fully developed gluten is obtained. It will take a few minutes. Ideally, you should combine kneading and rest to facilitate the process. Do not forget to cover the dough always at rest to prevent it from drying out.
    Make bulk fermentation.
    1. Once we have the dough with a perfectly developed gluten, make a ball with care.
    2. Grease a tupper or hermetic container, introduce the dough inside and let it rise until almost grows 1/3 of its volume. In my case it was 3 hours at 70ºF.
    3. Store in the refrigerator until the next day.

    SECOND DAY

    Shape St. Lucia buns.
    1. Warmd the dough before working with it, in my case it took 2 1/2 hours.
    2. Line 2 baking trays with baking paper, set aside.
    3. Dump the dough on a clean surface and degas gently by pressing with your fingertips.
    4. Divide into 16 portions as similar as possible, should weigh about 2,65 oz (75 g).
    5. Shape strands approximately 12-14 inches (30-35 cm) long.
    6. Flatten gently with your hand along the entire length of the strand.
    7. Roll up on itself until the middle of it, turn the strand and roll from the other end towards the center.
    8. In the case of making them double we will shape the buns in the same way as the previous ones but leaving an unrolled space in the center so that we can join them together in a cross. Cover with film and let rise until double in size. In my case were 3 hours at 70ºF.

    1. Preheat oven to 390ºF.
    2. Brush with beaten egg, decorate with raisins and pearl sugar (if desired) and place in the oven at medium height. Cuire pour 15 minutes, they should take a light golden color. Remember that the internal temperature must reach 190-195ºF for cooking to be complete.
    3. Remove from the oven and let cool completely over a rack.

    Remarques

    • Why do you recommend using half saffron in strands and half powder? Mainly by mania, but the reason for doing it this way is because the dough will get a brighter and more vivid color. Besides appreciating small pieces of saffron in strands. I had already warned you, my crazy things! Of course you can use everything in powder or all in strands if you want. The taste will be outstanding anyway.
    • Can I use ground cardamom instead of seeds? Bien sûr, vous le faites. The exact proportion I wouldn't know how to say, I guess with a little less than 1/2 teaspoon will do us good.
    • You do the process in two days, can I do it on the same day? Oui bien sûr. The reason for doing it in this way, besides improving its final taste, is to facilitate the elaboration process and not spend many hours in a single day. In cold weather, the proofing times are very long.

    The truth is, what a long story I've told you today. Oh my God! If you have managed to get here without skipping a line I give you my sincere congratulations, hahaha. When I get to write, I'm a danger.

    It's a good thing that to compensate we have these wonderful St. Lucia buns. Enjoy a hot chocolate, coffee, infusion or Gløgg. In any case, I wish you a wonderful weekend. See you Monday: D

    • The recipe and the information are part of one of my online workshops, Doughs and Scandinavian pastries, although I have modified some points. Some of the information I got from the Luzia Light website, which is currently a website that no longer exists.
    • Book "Nordisk familjebok", info through Faktoider.

    Archivado en

    Related recipes